Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Chirurgies de l’obésité : Sleeve et Anneau gastrique

chirurgie-obesite.jpg

 

Chaque année, plus de 50.000 personnes adultes et adolescents consultent pour faire une chirurgie de l’obésité. Voici un aperçu les deux opérations les demandées : la sleeve gastrectomie et la gastroplastie.

 

Sleeve gastrectomie

Destinée aux individus qui souffrent de l’obésité morbide, la sleeve gastrectomie consiste à éliminer les 2/3 de l’estomac dans le sens vertical. L’acte vise à le transformer en un véritable tube gastrique pour réduire la quantité des aliments absorbés. De plus, l’opération permet de diminuer la quantité de la ghréline. Le rôle de cette hormone consiste à stimuler l’appétit. On l’appelle d’ailleurs l’hormone de la faim.

 La sleeve permet d’atteindre un excellent résultat si le patient s’engage à bien suivre les recommandations de son chirurgien bariatrique durant la période post-opératoire.

 

Avantages 

 

  • L’opération est simple. Dans la majorité des cas, elle se réalise par coelioscopie
  • Elle n’entraine pas une carence en vitamine
  • Pas de vomissement
  • Pas de de corps étranger
  • L’hospitalisation dure seulement 03 jours.
  • Satiété remarquable
  • Amaigrissement rapide
  • Guérison des co-morbidités comme le diabète de type2.

 

Anneau gastrique

Tout comme la sleeve, la gastroplastie ou la mise en place d’un anneau gastrique sert à traiter l’obésité. L’objectif est toujours le même : réduire le volume de l’estomac. L’anneau est placé au niveau de la partie supérieure de l’estomac afin de ralentir le passage des aliments. Ce procédé ne perturbe pas la digestion.

Le chirurgien relie l’anneau à un boîtier qu’il place sous la peau. Ce boîtier sert à gonfler l’anneau progressivement au cours de l’amaigrissement. Une fois l’estomac est rempli, le patient ne peut pas manger plus. S’il essaye de le faire, des douleurs et des vomissements apparaissent.

 

Avantages

  • L’anneau diminue la prise alimentaire
  • Perte de poids entre 02 et 04 kilos par mois
  • L’intervention est réversible
  • Pas de malabsorption
  • Carences vitaminiques très rares

 

 

 

Les commentaires sont fermés.