Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Féminisme et seins nus, Amis ou Ennemis ?

Ce qui se joue actuellement autour de la poitrine féminine est révélateur. Alors que des milliers de femmes dans le monde font appel à l’ augmentation mammaire par implants pour que leurs seins répondent aux critères du désir masculin, les Femen à l’extrême opposé, mènent le combat pour que le sein ne soit plus considéré comme une part érotisée du corps mais plutôt comme une surface d’inscription politique. Déjà un point, qui mène à déduire que le mouvement des Femen est incapable de présenter toutes les femmes du monde.
 
Seins nus, les Femen s’exposent partout devant une église, devant une mosquée, devant un parlement. Elles prétendent condamner la marchande du corps féminin et trouvent que les femmes partout dans le monde, sont regardées par leur corps et non pas par leurs capacités intellectuelles. Elles insultent, elles ridiculisaient…elles sont vulgaires,
Leur mouvement provocateur, d’après ce que je vois, nouera certainement à l’échec tout comme le communisme qui a échoué dans les quatre coins du monde sauf dans quelques dictatures.
 
Les seins nus sont-ils vraiment un moyen de combat ?
 
Les seins peuvent attirer les regards et les caméras mais ils ne peuvent aucunement transmettre un message politique crédible.
 
Sont-elles féministes ? Je ne vois pas la liaison entre ce qu’elles font et ce que font les vrais féministes : le féminisme se base sur ce principe : la tolérance et le respect pour faire appel à l’égalité entre les hommes et les femmes. Les Femen utilisent l’irrespect et l’irrévérence. Leur stratégie est grossière. Elle ne peut servir le combat du féminisme qui impose un travail de longue haleine.

Le féminisme en Europe, dans les années 70 faisait appel à la liberté sexuelle des femmes sans encourager l’exhibition sexuelle à vertu politique. De nos jours, il lutte contre les stéréotypes et s’acharne à poser de nouvelles problématiques comme l’égalité salariale, la parité en politique…
 
D’un autre côté, les militantes de Femen sont jeunes et célibataires. Beaucoup de ces jeunes femmes ne sont pas instruites et il y a un détail très important qu’elles n’arrivent pas à comprendre : la situation des européennes n’est pas celle des russes, ni celle des indiennes, des ukrainiennes, des tunisiennes. Le niveau d’évolution des droits n’est pas le même partout.
 
Ce n’est pas en exposant quelques seins qu’on arrivera à moderniser une société ou une culture. Les Femen banalisent le féminisme, sèment la haine et cristallisent les sociétés. D’ailleurs, on ne comprend pas vraiment quels messages souhaitent-elle transmettre ? Sont-elles activistes écologiques, des militantes anti-racistes, des féministes ou simplement des icônes ?
 

 

Les commentaires sont fermés.